créer un blog ou un site | www.i-citoyen.com | www.i-rhonealpes.com | www.i-grandlyon.com | www.i-lyon.com

Présentation

Sauver des jeunes chevaux et poneys, étant en bonne santé physique et mentale, destinés à l'abattoir et/ou réformés des courses;


 Pour ensuite les soigner, les remettre en confiance et en état afin de les replacer chez des familles pouvant accueillir décemment nos p'tits protégés.




Le siège social est fixé à Aix-Les-Bains (73100)


9 rue des marquisats.


06.75.17.58.72 (Marion) 


Pour nous écrire: assoc.petitsprinces@free.fr


Nous trouver Nous trouver

Documents

    Pass

Compteur

Depuis le 28-03-2008 :
46491 visiteurs
Depuis le début du mois :
167 visiteurs
Billets :
9 billets

Qu'est ce que l'hippophagie?

ATTENTION ce texte et ces images sont choquantes et peuvent heurter votre sensibilité mais sachez que cela refléte la réalité!!!
 
 
 
                   
                                                
 
 
 
NON A L'HIPPOPHAGIE!!!!

 

 

1/ Définition :

 

 L'hippophagie est un terme venant du grec. Composé de Hippo « cheval » et de Phagie « la Nourriture »; elle décrit donc la consommation de viande de cheval.  

 

 2/ Ensemble contre l’hippophagie :  

Et oui, ce n'est pas une blague, l'hippophagie et donc, l'abattage des chevaux est une bien triste réalité!!Chaque année, 35 000 chevaux sont victimes de la cruauté humaine. Pourtant, ne dit-on pas que le cheval est la plus ancienne et la plus noble conquête de l'homme?Tout cela me semble contradictoire. En effet, nos chevaux sont abattus d'une manière bien cruelle, après, pour certains, de longues années passées à nous servir, à nous rendre heureux...Cette cruauté nous révolte, et tout ça pour alimenter nos boucheries!!!Comme vous le savez, le cheval est le symbole de la liberté, et, à la fois l'instrument des conquêtes de l'homme et la plus noble de ce dernier. Depuis la nuit des temps, le cheval nous fascine...Pourtant, si pour certains l'idée de manger du cheval les répugne, d'autres trouvent cela tout à fait normal.Il faut savoir que la viande chevaline est consommée dans presque tous les pays du monde. AuQuébec et au Canada, on peut facilement trouvé de cette viande dans les rayons d'alimentation des super marchés. Aussi, en plus de la consommation humaine, dans ces pays la viande de cheval estde plus en plus utilisée dans la fabrication de nourriture canine. Une grande majorité de ces chevauxviennent des USA. En 1198, 65400 chevaux ont été abattus au Canada et 22266 venaient des USA.Il faut également savoir que le canada exporte 14,5 millions de kg de viande de cheval dans le monde. Aussi, ces trois dernières années, le Japon est devenu le grand importateur de cette viandede cheval canadienne avec plus de 5,5 millions de kg.  

     

 

 3/ L'horrible trajet du cheval vers les abattoirs jusqu'à nos assiettes :    

Pour certains, ils viennent de parcourir quelques milliers de kilomètres. Cela fait plus de 20 heures qu'ils roulent, entassés les uns sur les autres dans l'espace le plus réduit que l'on puisse imaginer!! Si réduit, qu'il suffit d'un coup de frein un peu brusque, pour que ces pauvres bêtes se retrouvent plaquées contre la paroi du camion. Malgré les grosses cordes qui sont sensées les retenir mais qui finalement leur brûle les flancs au moindre choc, ou encore, leur écorche les yeux et les naseaux. Le stress et la douleur rendent les animaux agressifs. Certains s'agitent dans tous les sens malgré l'exiguïté de leur enclos. La plupart des animaux sont blessés, souffrent d'infections, de déshydratation et de faim. Beaucoup n'ont plus assez de forces pour tenir debout! Ceux allongés sur le sol, sont vite relevés par le convoyeur à coups de bâton, ne souhaitant pas arriver à destination avec un cadavre. Ce calvaire va encore durer quelques jours afin de combler l'appétit des Belges, des Français et Italien en viande chevaline.  C’est quelques 100 000 équidés qui sont ainsi transportés pour être équarris dans les abattoirs sordides de Boulogne, Milan, parfois Bordeaux et Palerme.Normalement, les chevaux destinés à l'abattage doivent disposer d'un espace minimum de 1m75 par bêtes dans le camion. Ils ont droit à une pause de 24 heures afin d'être nourris et abreuvés, ainsi quede 2 haltes d'une heure entre les étapes. Mais, ceci est la théorie, car ces normes sont très peu respectées. Il faut bien se dire que peu de transporteurs ou marchands ne se soucient de la fragilité du cheval, qui par jour de canicule, doit boire 60 litres d'eau. Une totale indifférence qui illustre bien la maltraitance généralisée par l'insuffisance des plages de repos et l'absence de contrôlevétérinaire digne de ce nom. Que des milliers d'équidés soient blessés ou meurent même en route laisse les maquignons parfaitement de marbre dans la mesure ou une certaine part de « déchets » estincluse dans le prix de revient. Ce sont les accords de Bruxelles qui réglementent le transport des bêtes. Mais, presque personnes ne les respectent.Au bout de un ou deux jours de trajet, les chevaux sont si faibles, que certains gisent sur le sol. Mais comme dans cette position les bêtes peuvent pourrir si elles le restent trop longtemps, le transporteur lutte comme un forcené pour les ramener brutalement à la position verticale aider d'un collègue qui bourre le pauvre animal de coups de fourche dans le flanc le poussant à se relever àcoups d'électrochocs. Des scènes pareils, chevaux maltraités, jambes brisées par les armatures du camion, étranglés par des brides trop serrées ou piétinés par les sabots de leurs congénères sontfréquents. C'est alors dans un état d'abrutissement et de fatigue intense qu'ils arriveront à l'abattoir ; l'un l'oeil crevé, l'autre une jambe brisée et un hongre avec des plaies suppurantes à l'arrière train.Un long calvaire qui prendra fin à coup de marteau dans quelques heures.Une fois arrivés à l'abattoir, les chevaux sont placés dans des genres de stalles où les pauvres bêtes n'ont pas plus la place de se tourner que dans le camion. L'heure fatidique arrive enfin, presque unsoulagement après les souffrances endurées!! Pour être rendu propre à la consommation, ils doivent être vidés de leur sang. Mais il faut savoir qu'un animal mort perd très peu de sang, c'est pourquoi ils sont tous saignés vivants et décèdent de la perte de leur sang. Des lois ont été adoptées obligeant l'étourdissement de l'animal avant la saignée. Mais, ces méthodes ne sont pas toujours fiable, il arrive qu'un animal se réveille pendant l'égorgement. Les chevaux qui n'ont pas encore été abattus sont témoins de la mise à mort de leur congénères et attendent patiemment leur tour!!!ENSEMBLE luttons contre cette horrible cruauté envers la plus belle conquête de l'homme. Parlez en autour de vous, écrivez au gouvernement européen en expliquant votre indignation contre cespratiques honteuses!                    

Aidez nous à sauver un maximum de chevaux en partance pour les abattoirs

afin de leurs donner la vie qu'ils méritent :

Une vie paisible pleine d'amour et d'humanité!!!

 

 

 

Publié le 09 avril 2008 à 14:09:31 dans => Questions/Réponses | Commentaires (81) |

Qu'est ce qu'un cheval réformé des courses?

  

Les chevaux réformés des courses sont majoritairement des Purs-sangs et des Trotteurs élevés par les Haras Nationaux. Pour pouvoir courir, les chevaux doivent obligatoirement passer des épreuves appelées qualifications. Ces épreuves consistent à courir en un temps limite de 2 minutes sur une distance de 2000 mètres au trot pour les trotteurs et au galop pour les galopeurs (les galopeurs sont les purs sangs). Elles sont mises en place par la société du cheval français. Elles sont en quelques sortes, l'examen de passage du cheval de course afin d'obtenir son permis de courir. Il n'y a aucune prise de pari pour ces qualifications. Le cheval est donc disqualifié si il manque de vitesse ou encore si il prend le galop sur plus de 5 foulées (pour le trotteur). Si le cheval échoue, l'entraîneur pourra lui refaire passer une autre épreuve de qualification. Néanmoins, il faut savoir que bien souvent, le cheval est réformé après son premier échec!!Donc un cheval réformé des courses l'est souvent jeune, entre 2 et 6 ans et en pleine santé.

Pourtant qui dit REFORME dit en DANGER!!!!!!!!!!!!

En effet, la plupart de ces p'tits bébés finissent chez l'équarrisseur. On dit même que le cuir des poulains et de bien meilleure qualité pour fabriquer chaussures de luxe, sacs...

Chaque année, 500 chevaux réformés des courses partent à l'abattoir alors qu'ils sont encore en pleine santé, heureux de vivre et malgré tout, toujours dévoués à l'homme. Vous trouvez cela normal ? Il faut savoir qu'il y a une grande carence en moyens et structures d'accueil, ce qui attire tout particulièrement notre attention. Aussi, la nécessité de mise en place de solution à ce problème est devenue pour notre association et bien d'autres, une priorité de terrain et d'action. Les réformés des courses doivent être traités dignement et respectueusement. Ils ne devraient pas finir, pour certains, en carcasses d'équarrissages ou sur l'étal du boucher!!!!!!!!!!! Ils n'ont pas été élevés pour cela et comme le pensait Monsieur St Exupéry, les "hommes lui doivent le respect".

 Bien sûr, ce n'est pas le sort de tous... Pour la plupart des juments, elles sont vouées à la reproduction. Mais, que deviennent les mâles et hongres de modeste qualité pour la plupart inclassables dans la filière hippique traditionnelle???? La responsabilité des propriétaires de chevaux de course est directement engagée. Celles des sociétés de courses aussi, car c'est elles qui délivrent le droit de courir. La moindre des choses seraient de reconnaître officiellement cela, et par voie de conséquence, d'agir concrètement et rapidement pour aider à casser cette fatalité imbécile, inhumaine et indigne de ce que les hommes savent valoir quand ils le veulent. Il y a 2000 ans, Sénèque à dit : « Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons, mais c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles »

Il est donc urgent de se mobiliser, nous ne pouvons laisser faire impunément de telles choses!!!!! Et, la raison de ce massacre, le monde tourne autour : l'ARGENT.

                                                                                   

 

Pour les Haras nationaux, un cheval qui ne rapporte aucun gain est un cheval inutile. Il prend de la place, du temps, et comme vous le savez, « Le temps, c'est de l'argent ». Alors, lorsque le cheval est disqualifié, les propriétaires les vendent aux abattoirs, et, en attendant leurs passages, les mettent dans un pré sans aucun soins, à l'abandon total. Ils sont ensuite entassés dans les camions lorsqu'ils sont nombreux. Ils effectueront alors leur dernier trajet avant de finir dans nos assiettes. (Voir article sur hippophagie).

 

Si, vous aussi tout cela vous révolte, Aidez nous à sauver un maximum de ces braves chevaux si présent dans nos coeurs. Pourquoi, les chiens, chats, hamsters, rats..... Sont-ils classés en tant qu'animal de compagnie et pas les chevaux? Ne sont-ils pas dans nos coeurs et dans nos vies comme tels??? Pourtant les chevaux partent à la boucherie malgré le fait qu'il n'y a plus aucun cheval sauvage vivant en France. Ils sont donc totalement dépendant des hommes, donc, pour nous, ils représentent des compagnons exactement comme les chiens. A notre connaissance, on n'envoie pas les chiens à l'abattoir sous prétexte qu'ils n'écoutent pas assez où qu'ils ne sont pas bon pour la chasse!!!!!!!!!

Plus nous serons nombreux et plus notre action sera couronnée de succès. Afin de combattre ensemble pour cette noble cause, adhérez à notre association!!! Grâce à vous tous, nous pourrons sauver un maximum de ces dadas au grand coeur. Aussi, nous pourrons essayer de se faire entendre auprès des autorités compétentes pour qu'ils revoient les techniques d'élevage et d'abattage, pour que toutes ces injustices ne deviennent plus qu'un mauvais souvenir!!!!!

 

Pour devenir membre actif de l'association,

et ainsi, participez à notre action, imprimer le bulletin d'adhésion, situé dans la colonne de gauche dans documents et renvoyez le avec votre règlement au siège de l'association.

 

Toutes les formes de dons sont également les bienvenues:

● Dons financiers (lien Paypal ou chèque à l'ordre de l'association)

● Dons matériels (couvertures, foins, nourriture, vermifuges, produit de soins vétérinaires courant....)

D'avance, Merci à tous pour votre soutien, et n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

 

(Sources du texte : France Course, SPA, One Voice)

Publié le 09 avril 2008 à 11:50:57 dans => Questions/Réponses | Commentaires (6) |

1|